Les perchoirs sont posés, il ne reste plus qu’à badigeonner les murs à la chaux, poser les nids, aller chercher les copeaux de bois qui serviront de litière, grillager le parcours pour éviter que renards et autres fouines ne viennent faire leurs courses au poulailler du Mouton Noir…