Cà y est le premier rucher a été installé… vue sur les pommiers, les tilleuls, les acacias… prêts à se développer pour ensuite monter sur le châtaigner. Tout le monde est arrivé sain et sauf. Des essaims achetés en bio. Mais on manque de provisions par endroit, le nectar se fait rare, le temps est trop froid. La terre a du mal à se réchauffer et le nectar à monter dans les fleurs disent des apiculteurs du coin plus aguerris que nous.  Mais une ruche veut déjà se faire la malle… cellules royales à foison et surpopulation. Peut être qu’on fera des nouveaux essaims plus tôt que prévu ? La pression du varroa semble forte aussi cette année. Les traitements en bio sont difficiles à mener, ce qui explique que certains apiculteurs ne choisissent pas de se mettre en bio de peur de perdre des colonies. On va s’accrocher.. et on va voir ! Merci tout spécial à Bruno et Stéphanie du Village Vacances le Martinet à Sainte Etienne Vallée Française pour leur aide logistique (livraison des ruches, aide au terrassement du rucher…).